X

La stratégie digitale : une question de bon sens en actions !

Un siècle, une idée !

Nous sommes actuellement en (grosse) réflexion pour un projet interactif qui, comme souvent les projets interactifs, part d'une (grosse) bonne idée d'un client.

Au stade de la conception, les choses commencent à se compliquer avec notre client : nous nous transformons alors en véritable AMO (Assistant à la Maîtrise d'Ouvrage) car notre interlocuteur entame une noyade dans nos suggestions de fonctionnalités, de cahier des charges fonctionnelles et ergonomiques, ainsi que dans notre devis !

Le constat est simple, souvent récurrent : cet interlocuteur vient avec son idée, sa culture, voire son étude de marché. Il possède sa maturité digitale, sa perception des médias numériques. Nous, à l'agence, nous baignons quotidiennement dans le digital, dans le cadre de notre travail mais aussi à l'extérieur. Nous veillons, nous testons, nous faisons défiler quantité de pages interactives, de principes ergonomiques et de contenus. Le choc des deux univers peut en conséquence être rude.

Alors, petit rappel tout simple et de bon sens dans le lancement d'une "idée-du-siècle" qui va naturellement révolutionner le web.

On va réussir !

- 1er principe : le site internet, ou l'outil digital, parfait n'existe pas !
Vouloir tout dès le lancement débouche souvent sur un projet bâclé, voire abandonné car trop complexe. Tant d'efforts et de sueurs gâchés.

- 2e principe : cette chère cible d'utilisateurs ne viendra se servir de l'idée que si celle-ci lui apporte quelque chose, en terme de contenu ou en terme de service. Le projet doit donc être utile, que l'on place le curseur du côté du divertissement, du côté culturel ou du côté du service rendu.

- 3e principe : se mettre constamment dans la peau de l'utilisateur, non dans la peau de celui qui veut obtenir précisemment quelque chose de l'utilisateur.
Cette seconde peau est globale, c'est celle endossée par nos interlocuteurs/décideurs. Elle permet de garder le cap à atteindre, l'objectif final qui rime souvent avec commercial. La première, en revanche, reste sur le "comment l'obtenir" : difficile pari que celui d'imaginer ce que l'utilisateur va faire, ressentir, agir.

- 4e principe : lancer un service (ou une idée) extrêmement simple.
"Je dirai même plus : simplissime." (Dupondt). Exemples parmi tant d'autres. Google : "Tu cherches quoi ?" - Foursquare : "Dis où tu es en ce moment" - Facebook : "Dis ce que tu aimes et ce que tu fais" - Twitter : +/- Facebook plus "Partage un truc" - Flickr : "Partage une photo" - Youtube : "Partage une vidéo" - etc.
Donc ne retenir que le coeur du projet, le fond. Ne concevoir et ne déployer que cela au lancement du projet pour le positionner.

- 5e principe : monter ensuite en puissance avec l'apparition de nouvelles fonctionnalités.
Périodiquement. Avantage : il se peut que l'argent rentre lui aussi progressivement ; cela évite donc de lourds investissements à risque dès le départ ! (quoi que...)

- 6e principe (presque un 5bis) : attendre le feedback des premiers utilisateurs pour privilégier des points de développement réclamés ou sous-jacents. Ils sont intelligents ; ils ont aussi leur culture numérique, des envies. Donc pleins d'idées à soumettre pour enrichir le projet et encore plus les satisfaire.

- 7e principe : rendre vraiment vraiment vraiment aisé et rapide l'inscription.
Donc l'adhésion de l'internaute, sa démarche intellectuelle qui se résume à "Oui, je vais essayer. Je vais m'inscrire." Puis le plonger dans le projet, tout en apportant progressivement au cours de son utilisation des fonctionnalités interactives lui révélant, uniquement quand il en a besoin, le potentiel de cette "superbe et grosse idée" !

Ces points paraissent évidents à les lire ou à les relire. Nous ne sommes pas friands des listes de "Les x points indispensables pour ..." , "Les x choses incontournables que vous devez ...", et autres du genre. Néanmoins, nous constatons par expérience qu'il faut sans cesse les remémorer lorsque la phase de conception est en cours. Y compris lorsque nous concevons un projet interne, donc pour nous-même :)

Pour conclure, n'oublions pas qu'il y a plus d'idées dans 2 têtes que dans une. 'Share the idea' !

Laisser un commentaire

Votre nom *
Votre mail *
Site internet
Message

Nous contacter

Pour nous (re)joindre

captcha

Coordonnées

NEOMA interactive by Linagora
100 Terrasse Boieldieu
Tour Franklin
92042 Paris - La Défense Cedex
France
(+33) 1 46 96 63 63