X

Flash : obstacle à l’acceptation des standards ?

Flash est le format propriétaire le plus populaire sur le Web aujourd'hui, et certaines personnes le préfèrent aux standards ouverts. Il y en a deux sortes d'usages. Tout d'abord, Flash est utilisé en tant que format de graphisme vectoriel pour créer des applications. Pour cet usage, SVG et l'élément [canvas] pourront le remplacer dans de nombreux cas.

Ensuite, Flash est utilisé comme format vidéo et audio. A l'heure actuelle, il n'y a pas d'alternative ouverte. Je pense qu'il nous faut définir des balises et pour le monde libre.

Si Adobe venait à ouvrir la spécification de Flash, comme ils l'ont fait pour PDF, la situation pourrait être différente.

A lire (en triant les fautes de frappes) dans l'interview de Håkon Wium Lie (Opera) sur le site du JDNet/Développeurs.

6 commentaires sur cet article De “Flash : obstacle à l’acceptation des standards ?”

  1. NiCoS 9 janvier 2007 à 21 h 15 min

    Il me semble que Ogg/Theora pourrait être une alternative. Le streaming en .ogg existe déjà – pour theora, c’est à vérifier (et le comparer à flash pour les perfs & co).

    Le gros problème pour son adaptation serait de toute façon qu’il faudrait installer un plugin en supplément alors que flash est fournit par défaut avec IE et installable en 2 clicks sous FF.

    Ensuite, il faudrait en effet revoir des habitudes (notamment celles des agences de comm’ ;-) )

  2. NiCoS 10 janvier 2007 à 13 h 04 min

    Lire aussi : linuxfr.org/~locke/23488…. où SMIL (que Karl aborde d’ailleurs pour des diaporama) serait une alternative (mais avec qqs manques, voir billets de karl à ce sujet)

  3. glorb 10 janvier 2007 à 17 h 24 min

    Sans vouloir faire le lourd de service, je trouve la vision de Flash décrite ici un poil réductrice. Par exemple Flash permet de mettre de la vidéo et de l’audio dans des illustrations vectorielles.

    Je suis bien triste que Flash soit fermé comme ça et pas franchement accessible. Mais de là à dire qu’il peut etre remplacé facilement. C’est comme dire qu’en ajax on peut faire du flash. Oui, on peut faire du flash 3 (allez, 4) mais c’est bien tout. Vous me direz pour faire une bannière, flash 4 suffisait. C’est pas faux tout dépend de l’emploi de flash dont on parle.

    Smil j’en ai fait y a un moment. C’était annoncé comme le truc du futur.. Pour le moment c’est surtout pas bien convaincant je trouve. :)

    Par contre l’usage qui est fait de flash pour la video et le son est un usage assez inattendu au départ. C’est sa popularité qui l’a fait se généraliser. Ca je pense que ça ne durera pas. Il n’est pas trop souhaitable qu’un format aussi fermé devienne le grand standard du media son et video online.

  4. Christophe 10 janvier 2007 à 19 h 48 min

    Merci de cette réaction Glorb. Ce billet est volontairement provoc’ car depuis le témoignage d’un non-voyant au Parisweb2006 nous dévoilant ses manipulations à travers une interface Flash j’avoue qu’en terme d’accessibilité j’ai été réconcilié avec le player :)

    L’avantage d’une intervention de Håkon Wium Lie au sujet de Flash permet au moins de débattre, de réagir et de se sensibiliser sur le web prochain, eu égard d’une techno aussi déployée comme Flash. Après nous savons tous que la techno évolue, passe de mode en effet de mode…

  5. NiCoS 26 janvier 2007 à 12 h 15 min

    Pour revenir à mes propos de départ :

    http://www.flumotion.net/cortado/

    et le projet iTheora : http://forum.framasoft.org/viewtopic.php?p=189712#189712

  6. Christophe 26 janvier 2007 à 12 h 58 min

    Liens et projet très intéressants ! Je m’interroge toutefois sur l’interactivité que propose Flash au sein de la vidéo…

Laisser un commentaire

Votre nom *
Votre mail *
Site internet
Message

Nous contacter

Pour nous (re)joindre

captcha

Coordonnées

NEOMA interactive by Linagora
100 Terrasse Boieldieu
Tour Franklin
92042 Paris - La Défense Cedex
France
(+33) 1 46 96 63 63